Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le site "La Licorne", qui depuis Mi Mai 06 caracole sur les ondes marines, avec pour finalité une petite boucle ou circumnavigation.

Il s'agit de tenir au courant les amis, les proches, et les mordus de voyage, de pouvoir situer le bateau, et retrouver quelques ambiances via quelques sgribouilles sur les endroits visités.( pour être tenu au courant il suffit de s'inscrire à la News Letter).

Il est possible également de laisser un message, de donner des nouvelles de la "maison".

(N.B: Pour laisser un message cliquer sur "J'aime ce blog" puis "Contacter le blogueur" en haut de chaque article.)

(N.B.2: pour accélerer l'affichage des images, cliquer sur l'archive ou l'article voulu dans la colonne de gauche.)

Recherche

Archives

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 11:36

Andalousie 4e, Séville, Cadiz Semaine Sainte.

 

 

D'abord Séville la cité reine de la région, que nous avons par deux fois jointe en bus faute de place pour La Licorne dans les marinas du grand fleuve Guadalquivir. Le premier jour sous la flotte, avec en prime une vaine attente d'une place pour la corrida du 8.  Car en sortie de semaine sainte « no ay mas sitio » « full l'arène », circulez y a rien a voir, allez vous faire rincer ailleurs... Bon tant pis, una otra ves, une autre fois, une autre vie peut être.

 

 

 

Séville, Séville la belle, Capitale de l'Andalousie, 4e ville d'Espagne.

Phénicienne, Grecque, Carthaginoise puis Romaine, pour enfin tomber pendant 7 siècles sous la coupe des musulmans, avant de rebondir lors de la reconquista, comme ville au firmament, lors de la conquête des Amériques.

 

 

 

Les princes, chrétiens, ont su  convoiter les artisans Nasrides musulmans de Grenade, récents alliés,  pour faire construire l'Alcazar, un chef d'oeuvre de l'architecture mujedar.

 

 

 

Le Reales Alcazares, est certainement le palais le plus somptueux d'El Andalous, où les deux civilisations ont conjointement oeuvré pour construire cette merveille.

 

 

 

Photo entrée  Vase armoirie

 

 

 

Les salles, salons, patios, se succèdent lors de la visite, surenchérissant à chaque fois sur le précédent. Chaque partie reflète avant tout l'harmonie, des couleurs, des formes, et des espaces, avec l'excellence, la perfection du détail, dans un raffinement dépassant la raison.

 

 

 

Voci qq exemples de la beauté des oeuvres au sein de l'Alcazar.

 

 

 

Patio Munecas

 

 

 Bas relief mujedar

 

 

Azuleros nasrides

 

 

 

Azuleros catho avec Phoenix.

 

 

 

Plafond Bois doré.

 

 

 

 

Petit clin d'oeil aux copains marins, voici comment le monde paraissait aux cartographes du XVe siècle.

 

A gauche Italie Sicile avec Corse et Sardaigne , en haut  l'Afrique avec le détroit à droite et la péninsule ibérique !!! zavaient pas peur de te coller le sud en haut de l'écran !!

 

Le salon des Ambassadeurs. et sa coupole.....

 

 Un des clous du pestacle.

 

Pour combler ce tout, un jardin somptueux entoure le palais.

 

 

 

Photo jardin 3

 

 

 

Deuxième star de la cité, la cathédrale, énorme édifice, la 3e de par sa taille après St Pierre de Rome et St Paul de Londres, symbolisant la victoire de la chrétienté sur l'islam, elle fut construite après razzia de la mosquée dont il ne persiste que le célèbre minaret : la Giralda sister-clocher de la Koutoubia de Marrakech, avec un dernier étage de cloches en sus.

 

 

 

La Giralda.

 

 

Le clou de la cathédrale reste le maître autel ,composé de 1500 figurines sculptées en bois de cèdre  entièrement doré par plus d'une tonne de précieux métal. Incroyable autel de 220 m2, le plus grand retable du monde de plus de 20 m de haut.

La perspective est étonnante du fait de la taille différente des figurines , qui tout en haut mesurent plus de 2 mètres, plus du double de celles de la rangée inf. Du coup elles semblent de la même grandeur. Bien vu l'artiste.

 

 

Retable digne du Guiness.

 

 

 

 

 

La Giralda que le muezzin de l'époque pouvait gravir à cheval via une rampe d'accés sans escalier, reste un grand moment de la visite de la cité.

 

 

 Giralda

 

 

 

Autre centre d'intérêt Sévillan la maison Pilatos, petit palais cossu renfermant moult azulejos

 

 

 

Casa Pilatos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venons en à la semaine sainte, semaine vécue de façon très intense en Espagne avec chaque jour défilé dans les rues des représentations de Jésus et de Marie.  Ce sont ces fameux pasos de plusieurs tonnes parfois transportés à dos d'homme, accompagnés d'une foule de pénitents, le tout en musique de fanfare.

Cette semaine qui raconte l'arrivée de Jésus à Jérusalem,  son arrestation, sa condamnation , la passion, puis sa crucifixion, jusqu'à sa résurrection au 3e jour, est un véritable événement ici.

 

 

 Pasos

 

 

Pasos Sevillan.

 

 

 

 

Les pénitents, tous cagoulés  parfois nu-pieds, parcourent la ville selon un itinéraire précis.

 

 

 

 

 Vrai Pénitent.

 

 

 Petit Bout de Pénitent.

 

 

Dernier petit regard sur Cadiz, où je n'ai pas retrouvé la belle aux yeux de velours.

 

 

 Cadiz.

J'en fini avec l'Andalousie pour vous montrer une carte avec Cordoue, Grenade, les Alpujaras, la Sierra Nevada, Ronda, Cadiz , et enfin Séville.

 

 

 

Demain ce sont les premiers pas sur l'immense océan en direction de Madère, mais c'est déjà une autre histoire?

 

 

 PS : Bon d'accord, manque d?humour, récit pour le moins platonique, mais faut m'excuser les gars, j'suis à la bourre, 500 photos de retard, car je sgribouille depuis Madère, et c'est vraiment le big foot cette île, mais du coup je n'ai pas trop le temps de bloguer avec vous.  Francis et sa Brigitte sont là pour témoigner.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires