Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le site "La Licorne", qui depuis Mi Mai 06 caracole sur les ondes marines, avec pour finalité une petite boucle ou circumnavigation.

Il s'agit de tenir au courant les amis, les proches, et les mordus de voyage, de pouvoir situer le bateau, et retrouver quelques ambiances via quelques sgribouilles sur les endroits visités.( pour être tenu au courant il suffit de s'inscrire à la News Letter).

Il est possible également de laisser un message, de donner des nouvelles de la "maison".

(N.B: Pour laisser un message cliquer sur "J'aime ce blog" puis "Contacter le blogueur" en haut de chaque article.)

(N.B.2: pour accélerer l'affichage des images, cliquer sur l'archive ou l'article voulu dans la colonne de gauche.)

Recherche

Archives

4 mai 2006 4 04 /05 /mai /2006 20:07

Première virée dans les îles,… ce n’est certes ni les Antilles, Marquises, ou autres Seychelles, mais quand même, elles tiennent leur place dans les guides et valent bien le détour.

 

 

 

Voici donc les îles d’Hyères, ou îles du Levant qui comprennent 4 terres principales : le Levant à l’est, la plus longue, partagée entre militaires (90%) et les culs nuls avec le village d’Héliopolis.

A deux pas, quelques centaines de brasses, le parc national de Porcros : superbe petite île encore préservée avec sa réserve sous marine (pêche interdite) et sa luxuriante forêt de chênes, pins, cades, ifs, et palmiers importés. Le petit port où se concentre la quasi-totalité de la population insulaire reste charmant malgré les cargaisons de touristes déversées par les navettes venant de Hyères, et du Lavandou. A 18H00 départ du dernier bateau, Porcros retrouve son calme, sa douceur où le temps semble encore prendre le sien.

Bagot petit îlot à l’ouest est désert, et reste sauvage. Il faut plusieurs miles nautiques pour trouver enfin Porquerolles, la plus civilisée, et habitée des quatre îles. Balades in pédibus, ou velocypedus y sont très prisées. Hôtels, restaurants primés parsèment une île encore charmante.

 

 

 

C’est à Porcros que nous mouillons tout près du port en compagnie de nos amis antillais de passage, qui sont venus nous saluer et partager le ti-punch sacré. Patrice et Claude nous conte leur Martinique au pied du mât, le couchant en arrière plan, le verre à la main, tout habillé de leur chaude amitié.

 

 

 

 ____________________________________________________________________

Avant le grand retour sur Ste Maxime, au bout d’au moins 2 grands jours d’aventure, et après avoir débarqués les potos, un mouillage sauvage au cap Taillat va ravir notre dernière étape.

 

 

Superbe presqu’île entourée des caps Camarat au nord ( à droite sur la photo)et Lardier au sud (à gauche), la cap Taillat à la gentillesse de nous offrir un mouillage en solo (cf. la photo) ce qui est assez miraculeux.

Une superbe balade sur la côte dans une garrigue toute provençale nous ravi de plaisir, il faut l’avouer bien égocentré.

 

 

 

A bientôt.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

anne 22/05/2006 18:15

salut, content d\\\'avoir trouvé le blog (cedric avait écrit la-licorne...! ça ne marchait pas...)
prend soin des ailes de la licorne, bon vent

bisous

Anne sur la terre

Patrick 14/05/2006 19:06

Hello, on pense à vous, bises