Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le site "La Licorne", qui depuis Mi Mai 06 caracole sur les ondes marines, avec pour finalité une petite boucle ou circumnavigation.

Il s'agit de tenir au courant les amis, les proches, et les mordus de voyage, de pouvoir situer le bateau, et retrouver quelques ambiances via quelques sgribouilles sur les endroits visités.( pour être tenu au courant il suffit de s'inscrire à la News Letter).

Il est possible également de laisser un message, de donner des nouvelles de la "maison".

(N.B: Pour laisser un message cliquer sur "J'aime ce blog" puis "Contacter le blogueur" en haut de chaque article.)

(N.B.2: pour accélerer l'affichage des images, cliquer sur l'archive ou l'article voulu dans la colonne de gauche.)

Recherche

Archives

28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 22:54

Septembre 2010  Retour en France dans le 973 .

 

 

 

Mais avant de rentrer « au pays », tâchons de faire un petit point sur la situation.

Depuis Mai 2006, quand il m’a enfin « plu » de partir, 60 mois se sont écoulés…. Un bail déjà, 8 pays visités ayant donné lieu à plus de 50 articles dans le blog, 1 océan traversé, plus de 9500 miles parcourus soit environs 17.000 kms.

Quelle  grande navigation !, cela parait beaucoup, et pourtant… a bien y regarder, 9500 nautiques à 5 nœuds de moyenne, cela ne fait que 80 jours de mer, moins de 3 mois…… sur 60…… 5%.

 

Enfin, sur la mappemonde, voili ce que cela donne :


 

TDM Sept2010

      de Cannes Mai 2006 à Kourou sept 2010. 

 

 

 

 


Donc depuis l’Amazone retour au bercail … ?

 

 

 Delta Amazone Nav Marajo Kourou

 

      de l'Amazone vers la France...

 

Carte Bav Salvador Kourou

      et voili, nous y sommes.......


 

 

 

 

Et oui …. de Marajo la grande île du delta de l’Amazone, il n’y a plus que 500 nautiques pour rallier la France….. ???  dans son plus grand département, numéroté 973 : la Guyane.

Je vous l’accorde, c’est un retour un peu lointain, un peu exotique, et très tropical, mais quand même un vrai come back… à nous les petits fromages, les bonnes baguettes, les bons coups de rouge, les p’tits Lu ou Brun le matin.…. Ça change. Bon, on a perdu en accueil chaleureux, quoique nous nous attendions à pire !

 

Guyane Kourou PtDel PtBun Lu 1

Petit Déj aux petits Brun ou Lu !!! 

 

Donc la Guyane  c’est grand, 15% du territoire métropolitain avec ses 84.000 Km² dont 78.000 de forêt et seulement 220.000 habitants très mélangés, amérindiens (les seuls vraiment autochtones), métro, andins, brésiliens, antillais, chinois, Hmong du Laos, et bien sûr métisses et noirs-marrons , les authentiques descendants des esclaves, et autres bagnards.

 

Terre encore bannie au début du XXe s avec son,…. ses bagnes : St Laurent, Cayenne, et les îles du Salut.

 

D’ailleurs c’est dans ses îles qualifiées de Paradis, où l’enfer du bagne a sévi de façon terrible, jusqu’en 1947, date de fermeture définitive, que nous débarquons do Brasil..

 

Guyane IleSalut de Kourou2

 

Les îles du salut en face de Kourou Guyane française.

 

Guyane IleSalut StJoseph Treck14

Sur 70.000 bagnards déportés pendant prés de 90 ans, 50.000 moururent in situ, 1400 s’évadèrent (seulement 2%), et seulement 300 ( moins de 0,5%) s’établiront en Guyane après avoir purgé leur peine.

 

C’est bien sûr l’affaire Dreyfus et son mentor Zola qui a fait la renommée internationale du bagne, dans notre vieille Europe, et qui va conduire à la fermeture de cet « enfer au paradis».

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

 

 

 

Guyane IleSalut Royale Plan 3 Iles

L’île Royale, l’île St Joseph, et l’île du Diable sont appelées « Iles du Salut » car au XVIIIes lorsque la France envoie, afin de colonisation, plus de 12.000 citoyens pour prendre possession de cette France Equinoxiale à Kourou, plus de la moitié vont périr. Paludisme, fièvre jaune, dysenterie, vont décimer les néo-colons, une poignée rejoignant les 3 îles au large, qui du Diable vont être rebaptisées du Salut.

 

Car elles sont belles ces 3 îlettes, c’est dans la petite baie des Cocotiers, que nous atterrissons après 4 jours de mer , depuis l’Amazone.

 

 

Guyane IleSalut StJoseph de Royale Mouillage2 Mouillage assez idyllique….aux îles du salut ;

 


 Le Diable vu de Royale.

Guyane IleSalut Diable de Royale 03

 

 

 

 

 

 

 

Sur Royale, l’île principale, on trouve les bâtiments du commandant du bagne, des geôliers, un hôpital qui était réservé bien sûr au personnel pénitencier.

 

Guyane IleSalut Royale Maison Commandant

 Maison du Commandant du Bagne.

 

Guyane IleSalut Royale Phare32

Maison du phare

 

 

 

Au cimetière très exotique, on ne retrouve aucune sépulture de bagnards, ceux –ci étaient directement balancés dans les flots afin d’alimenter les requins du coin, et la peur en vue d’endiguer toute velléité d’évasion.

 Guyane IleSalut StJoseph Treck Cim 2

 


La chapelle est joliment décorée par un peintre bagnard, fameux faux monnayeur, le sieur Lagrange.

 Guyane IleSalut Royale Chapelle 2

  La chapelle sur Royale.

Guyane IleSalut Royale Chapelle 3

 

Guyane IleSalut Royale Dessins de Lagrange3

 

La vie du bagne selon Lagrange.

 

 

 

 

Une citerne naturelle, couverte de jacinthe d’eau,  servait et sert encore de réservoir, avec comme personnel d’entretien, des caïmans, qui font « bon ménage » des grenouilles et autres batraciens suicidaires…..

 Guyane IleSalut Royale Mare aux Caïmans1

 La citerne aux caïmans.


Mais se sont les quartiers des prisonniers qui sont terribles, car les cellules ne font que 2 mètres sur 3, avec une lumière indirecte qui ne vient que d’un petit fenestron placé au dessus de la porte. Le couloir déjà sombre ne laisse passer que quelques rais de lumière, dans la cellule, il devait faire quasiment noir en plein jour.

 Guyane IleSalut Royale Quartier CondamnésMort 3

Quartier des bagnards.

 

Guyane IleSalut Royale Quartier CondamnésMort2

 

Guyane IleSalut Royale Cellule Isolement5

Cellule et sa lucarne.

 

Dès qu’il s’agit de martyriser son prochain, l’homme est capable de prouesses intellectuelles, qu’on aimerait bien voir dans d’autres applications…. Et dire que les bagnes de St Laurent du Maroni et St Jean étaient pires……

 

 

 

 


L’île St Joseph est nickel chrome, ratissée, taillée, débroussaillée, par 3 jeunes légionnaires. Le tour de l’île in pedibus, est superbe avec sa forêt de cocotiers, ses iguanes, sa myriade d’oiseaux, et ses besogneuses fourmis Atta, qui déambulent un petit morceau de feuille bien taillé en guise de couvre chef, en route vers la maison….. A noter qu’elles ne sont nullement herbivores, mais plutôt de véritables agricultrices, car elles se nourrissent de champignons et levures, qu’elles cultivent sur lesdites feuilles au sein de la fourmilière….

 

 

Guyane IleSalut StJoseph de Royale Mouillage1

L'île St Joseph de Royale.

 

 

 

 

Guyane IleSalut StJoseph Treck5

 

L'île Saint Joseph.

Guyane IleSalut StJoseph Iguane Vert2

 Iguane vert.

 

Guyane IleSalut StJoseph Treck8

Petit tour à St Joseph.

Guyane IleSalut StJoseph Treck18

 

Guyane IleSalut StJoseph Fourmis Atta1

le dur travail de la fourmi Atta.

 

 

L’île du Diable que l’on découvre depuis ses jumelles, est fermée à la visite, depuis qu’un « couillon » victime d’une entorse, s’est cru malin, en portant plainte pour mauvais entretien ….. Décidément, assumer ses actes, et ses maladresses, ne sont guère en vogue de nos jours….

 

Guyane IleSalut Diable de Royale 4

Donc le diable qui a recueilli pendant 4 années le sieur Dreyfus, seul avec ses geôliers, n’est plus accessible. Grâce à la fameuse lettre  « J’Accuse »d’Emile Zola à Felix Faure,  président de la République, l’Affaire Dreyfus allait trouver son épilogue avec la libération du capitaine bafoué.

 

Guyane IleSalut ZOla

 L'Aurore Zola et sa lettre au président de la république française.


Parmi les personnages illustres du bagne, outre Dreyfus et Lagrange, on trouve bien sûr Charrière alias Papillon qui a romancé son évasion, et Seznec qui a toujours clamé son innocence, et par trois fois tenta de s’évader. Nombres d’opposants politiques notamment lors des guerres d’indépendance de la Cochinchine, et d’Algérie sont venus enterrés ici leur dernier espoir de liberté….

 

 

_________________________________________________ 

 


A près de 8 milles au sud des îles La Licorne retrouve le continent américain toujours en terre française, et remonte le fleuve Kourou sur quelques encablures, pour jeter l’ancre non loin du ponton des pêcheurs.

 

 

Guyane Kourou IlesduSalut

 

Mouillage serein, tranquille, où les perroquets, perruches, et autres volatiles échassiers nous réveillent de bon matin. On est loin des mouillages brésiliens.

 

Guyane Kourou Aigrette Bleue4 Aigrette bleue du fleuve Kourou.

Guyane Kourou Bec en Ciseaux e4

 Bec Croisé

Guyane Kourou Bihoreau Violacé 01

 

Qui connaît le Bihoreau Violacé ?

 

 

 

Nous profitons de Babeth, la cop’s à Carole (ma presque p’tite sœur) pour découvrir Kourou, petite ville écartelée entre modernité high-tech et culture ancestrale, entre le village des noirs-marrons (anciens esclaves révoltés) et le CSG (Centre Spatial Guyanais et non pas je ne sais quel sigle fiscal ….. fiscal…fisc … ??? ça me rappelle quelque chose ???? Attendez un peu ... hummmmmmm....non je ne vois ppas, plus... … ???!!!).

 

Mais avant la visite de la base, petit trek sur la montagne des singes à quelques Kms de là.

Jolie balade qui bien qu’en forêt équatoriale, est taxée de secondaire. Je vous explique, la forêt vierge, la Selva, c’est la forêt primaire, celle qui s’est formée, pendant des millions d’années, l’authentique, qui malheureusement perd chaque année des milliers de kilomètres carrés du fait de l’exploitation humaine.

Encore visible en Amazonie, en Guyane, un « chouia » en Afrique, une parcelle en Indonésie. Une perte colossale pour la biodiversité, puisque plus de 80% des insectes y croissent, vivent, se reproduisent, alors qu’ils ne sont même pas encore répertoriés…. Pensez… avant la connaissance de la forêt Primaire, les scientifiques pensaient avoir affaire à environs 3 millions d’espèces animales, une fois découverte la canopée amazonienne, ce chiffre est passé à 30 millions !!!

 

Donc la montagne sans singe, est dite secondaire, une fois la « selva » primaire plus ou moins exploitée, débarrassée de ses grands arbres, arasée.

 

 

 

Quand je vous parle de grands arbres……. Voili un exemple:

Guyane Kourou Treck MontSinge gdARbre22

 


 

Guyane Kourou Treck MontSinge gdARbre

 Dans les bras de mon copain le ch....grand arbre.



 

 

Nous y rencontrons Alphonse un superbe lézard vert, qui m’a adopté en se jetant sur mon épaule du haut de son arbre, (quelle frousse.. !). Au sommet dans le garbet (cahute en bois, refuge) nous faisons connaissance de la Néphile Dorée, superbe (n’est-elle pas ?) arachnoïde dont la toile est tissée de fil plus solide que l’acier, au grand damne des prof chimistes qui aimeraient bien copier dame nature et sa Néphile Dorée.

 

 

Guyane Lezard Vert xx11

 Alphonse.

 

Guyane Kourou Araignée Nephile Dorée 2

La néphile dorée er sa toile d'acier....

Guyane Kourou Araignée Nephile Dorée 3

 

 

 

Tout en haut au sommet qui doit culminer à 150 m d’altitude (une montagne ici morne plaine), on peut apercevoir le site du CSG.

 

Allez zou, on redescend et je vous fais le tour du Cap Canaveral européen..

 

Guyane Kourou CSG Plaquette1

 (Cette plaquette est bien sûr complètement fausse, la fusée étant beaucoup trop près des bâtiments.)

 

D’abord un mot du site : 85.000 hectares dévolus aux tirs des fusées de type Ariane depuis les années 60 après l’indépendance de l’Algérie. Les avantages du site sont nombreux, avec notamment l’absence de séisme, l’absence de phénomène météo violent (pas de cyclone), la proximité de l’équateur ce qui est idéal pour lancer des satellites géostationnaires  (qui tournent avec la terre et restent toujours en même place à 36.500 Kms) ou polaires, et les satellites en orbites basses (quelques centaines de Kms) surtout dédiés aux communications.

 

Pour les tirs d’Ariane : actuellement sont lancés la génération V capables de mettre en orbite plus de 8 tonnes en un ou deux satellites. C’est le premier lanceur mondial. Après le succès d’Ariane IV (plus de 185 mises en orbites réussies et deux échecs) la grande sœur est déjà opérationnelle avec un tir par mois en moyenne.

 

Un mot sur les opérateurs, car les sigles et logos foisonnent ici. Le CSG (Centre Spatial Guyanais) est le port spatial européen, mais appartient au CNES (Centre Nationale d’Etudes Spatiales) qui est français. L’Agence Spatiale Européenne l’ESA, regroupe 15 pays membres, coordonne les projets et missions. Quand à Ariane Espaces c’est une société commerciale européenne crée par le CNES comportant des banques et des sociétés industrielles européennes spécialisées dans le spatial. Elle propose aux clients, différents moyens pour mettre en place des satellites.

Guyane Kourou CSG Logo esa arianeEspace cnes

 

Elle répond ainsi aux demandes, avec 3 types de lanceurs : Ariane V pour les gros, Véga petite fusée italienne pour les petits, et Soyouz achetés aux Russes pour les mediums. Ces 3 fusées ont leur pas de tir à Kourou, au CSG.

 

 

(NB : J'ai l'air sérieux là, mais j'fais gaffe à ce que je raconte, car sinon mon copain le Bassaler va me passer un tampon…. Salut Pierrot….)


 

Voili, en route pour en virée du site.

 

 

En fait nous étions venus en Guyane espérant voir ça…….

 Guyane Kourou CSG Tir Ariane V 01

Un tir était programmé mi-septembre, mais des problèmes sur le satellite ont repoussé la date à fin octobre…. Dommage

 

Lors du 2e TDM, promis je vous ferais vivre un départ d’Ariane.

 

 

Bienvenue ! à Kourou au CSG,

 

Guyane Kourou CSG Arrivée1

 

 

 

Une fois amenées les pièces détachées d’Europe, la fusée Ariane est assemblée dans plusieurs bâtiments, dont le BSE (Bat de stockage des étages), BIL ( Bat d’intégration du lanceur) et le BAF (bat d’assemblage final) qui unit Lanceur et charge utile à savoir les satellites (qui eux ont été vérifiés  au bâtiment S5 (Ensemble de préparation des charges utiles), le plus moderne du monde) avant de finir tractée par rail sur le pas de tir.

 

 

Guyane Kourou CSG Bat BIL

Voili le BIL.

Guyane Kourou CSG Bat BAF ça c'est le BAF.

Guyane Kourou CSG PasdeTir ArianeV 1

Pas de tir.


A noter que si les étages d’Ariane et les satellites sont made in CEE, les carburants et comburants sont fabriqués in situ, (hydrogène, oxygène, et propergol pour les boosters

 à poudre).

 

Bon une fois en place c’est le Centre de Lancement (équivalent du pilote d’avion) qui va faire la check liste des dernières heures avec au tout dernier moment le chargement des combustibles, avant de donner le témoin à la salle Jupiter, le centre de contrôle qui fait le compte à rebours final.

Guyane Kourou CSG Centre Lancemt ArianeV1


 Guyane Kourou CSG Salle Lancemt 02

La sale de lancement (le cockpit du pilote).

 

Et c’est parti, pour en gros 10 minutes de vol pour la mise en place des satellites (j’ai bon là Pierrot pour les géostationnaires ? c’est plus ? .. 36500 bornes ça fait raide 10 mn non ?)

 

A tout moment la Salle Jupiter, peut arrêter les opérations jusqu’à 7 secondes avant le tir, après une fois les propulseurs à poudre allumés (boosters) on ne peut plus arrêter le tir, mais Jupiter tel le deus major, peut faire péter le joujou, le détruire si ça décolle de travers, ou si ça « décocone ».

Guyane Kourou CSG Salle Jupiter CentreControle Pano

Salle Jupiter.(la tour de contrôle)

 

L’ancien pas de Tir d’Ariane IV, je vous le montre car il va être prochainement détruit.

 Guyane Kourou CSG PasdeTir ArianeIV 1

 Pas de tir d'Ariane IV.


Sur le pas de tir d’Ariane V, on remarque surtout l’énorme château d’eau qui arrose la zone de tir lors du départ (qq millions de litres en quelques secondes !!) et ces énormes tunnels, d’évacuation des projections très toxiques surtout du propergol (émissions acides). 2 beaux petits pots d’échappement en quelques sortes…

 

 

Guyane Kourou CSG PasdeTir ArianeV 4

 

 Pas de Tir Ariane V avec le grand château d'eau en arrière plan.

 

Guyane Kourou CSG PasdeTir ArianeV Pot Echap 3

 Un des deux pots d'échappement.....!!!

 

Guyane Kourou CSG PasdeTir ArianeV 1


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guyane Kourou CSG ArianeV 2

Donc la star mondiale des lanceurs c’est elle ! Ariane la V, 85 m de haut (si vous avez de bonnes mirettes, vous voyez un petit bonhomme bleu en bas à gauche, au dessus du dernier palmier).

 


 

Bon voili j’espère ne pas vous avoir rasé (ce qui après tout, ne serait que justificatif de mon patronyme…le narrateur ? Braun le bien nommé…..) avec cette visite hightech.

 

Bon, après la techno, revenons à l’écolo. Je vous emmène via pirogues, sur le fleuve Kourou, dans un carbet géré par Lionel un Superman du coin, pour une virée dans la canopée……

  Guyane Kourou Cayenne Treck Canope

  Virée dans la canopée.

 

Guyane Treck Canope Pirogue Team Lionel

 

 

Ainsi nommée, la canopée est le toit des arbres de la Selva, mis en exergue par le radeau des cimes (un bouquin à lire, merci Christine), c’est la biodiversité à donf diront les d’jeun’s. Ancien travailleur acrobate des cités, Lionel, nous entraîne dans son gîte sis à quelques Kms en amont du fleuve. 2 heures de pirogue dans un tronc d’arbre  de 14 m avec  40 chevaux aux fesses, ça dépayse.

 

 

  Guyane Treck Canope Pirogue1

 

Le coin en pleine forêt est superbe, les carbets (maison, gite, hutte, isba.. locaux) impressionnants par leur taille et hauteur.

 

 

  Guyane Treck Canope Carbet15

  Carbet vu d'en bas.

 

  Guyane Treck Canope Carbet3

Camp vu d'en haut du carbet.

Guyane Treck Canope Carbet4

 

Entre accrobranches, et treks en forêt, on va passer 2 journées vraiment très sympa avec des jeunes « métro »  (français qui bossent ici dans l’éducation, la santé, le spatial, voire la légion,…pour quelques mois le plus souvent).

Tyrolienne, et surtout montée dans les grands arbres à plus de 36m de haut, avec cordes de rappel, voilà le trip.

 

 

Guyane Treck Canope Maocigare 

 

Y a plus qu'a monter .... la canopée c'est là haut....

 

Guyane Treck Canope 36m Vue bas

 

 

Là- haut, la vue est superbe, l’ambiance cool, le coucher de soleil comme il se doit, malgré le peu de faune locale. Un singe, quelques zozios.

 

Guyane Treck Canope 36m Vue 2 

Nous y sommes...

 

Guyane Treck Canope 36m Pont2

 

 

 Guyane Treck Canope 36m Singe Vue6

 Là bas en face, dans l'arbre un singe.....

 

Guyane Treck Canope 36m Singe Atele5 

 La boule noire à droite... si si c'est un singe.... j'te jure.!

 

Guyane Treck Canope 36m Vue fl Kourou 1

 et en bas au milieu coule le Kourou...

 

 Guyane Treck Canope 36m CoucheSol4

 Couché de soleil sur la selva.

 

 

 

Après un frugal repas au camp, et une douce nuit sous les moustiquaires, bercés par le chant des grenouilles, insectes, et autres noctambules....

 

 Guyane Treck Canope Carbet 10m5 

  Non, non pas du linge.... des moustiquaires sur les hamacs.

 

Le trek en forêt avec Lou  « o brasileiro » ancien orpailleur clandestin, est un vrai régal. On comprend mieux comment vivre, survivre en forêt il y a tout ce qu’il faut pour s’avitailler, s’abreuver, s’abriter, se défendre.

  Guyane Treck Canope Arbre a Vache

  Lou et l'arbre àvache à la résine laiteuse et nourrissante.

 

Guyane fruit Chadeque 3

Chadeque, énorme pamplemousse.

 

 Guyane Treck Canope Liane eau0Liane à eau (tronc au premier plan)  pour se désaltérer.

 

Guyane Pomme et Noix de Cajou2

Pomme de cajou surmontée de sa fameuse et gouteuse noix de cajou.

 

 Guyane Treck Canope 36m Vue Ht

  Maocigare, grand arbre dont les indiens fument l'écorce.

 

 

Guyane Treck Canope MariaCongo Quinine2

 

En arrière plan, un arbre dont on extrait la Quinine.

 

 

Guyane Treck Canope Peigne Macaque

 Cet oursin ? un fruit celui du Peigne Macaque.

 

Cet univers surtout végétal, avec ses lianes, grands arbres, palmiers, fougères, a tendance à vous faire oublier, les scorpions mygales, et autres reptiles …..

 

Guyane Treck Canope Serpent Grage 3

 

comme ce grage à petits carreaux (bothrops brazili de la famille des vipères) dont la morsure est redoutable, nécessitant hospitalisation, et finissant souvent par une amputation voire une mort dans des conditions pour le moins assez désagréable… Nous rencontrerons 3 serpents venimeux dont deux grages. Mais le danger de morsure ou piqûre, en forêt reste faible, bien que possible, j’ai bien failli marcher sur ce serpent, Antoinette aussi,… , mais c’est bien connu, depuis des lustres, femme et serpent ça baigne …enfin dixit le Livre des livres. ( je rigole les filles il n’y a pas de pommier ici..…)

Guyane Treck Canope Serpent vertxx3

 Mystérieux serpent tout de vert vêtu..

 

 

En fait la véritable menace, c’est la gravité, et les accidents, fractures, comas, morts par chute de branches, arbres, noix de coco, sont légions (sans jeu de mots). 1% de la forêt se renouvelle spontanément chaque année…. Vu la densité végétale, ça fait un paquet de possibilités. En deux jours, nous avons entendu 2 à 3 chutes fracassantes, heureusement éloignées de notre balade.

 

Guyane Treck Canope Arbre cassé2

  Arbre abattu par la foudre.

 

Nav Bresil Guyane Noix de Coco 01

 Le voici le grand danger de la forêt.... la noix de coco...... un vrai casse tête.

 

 

Les fourmis comme cette flamande de plus de 2 cm, sont également redoutables, responsables de mort par empoisonnement.

  Guyane fourmi Noire Flamande soldat1

 

 

 

 

Les dendrobates , jolies grenouilles fluo, rouge et noire, ou jaune et noire, sont également venimeuses, mais nous n’aurons pas à vérifier cette toxicité.

 

Voilà retour à Kourou, en pirogue avec des anableps (poissons gros yeux) qui font la course avec nous, se prenant pour des exocets marins.

  Guyane Treck Canope Pirogue Solo2

 

Guyane Treck Canope Pirogue11

Retour sur le Kourou vers Kourou.

 

 

KourouAnablep Gros Yeux4

KourouAnablep Gros Yeux3

 

 

 

 

La Licorne, au mouillage en compagnie des amis guyanais, nous attend sagement

 

Il y a finalement beaucoup de choses à voir ici, et nous ne manquerons pas, àlors de la prochaine visite, de vous emmener, voir les chutes Voltaire, le marais de Kaw, la forêt primaire à Saül, et  remonter les deux grands fleuves guyanais, le Maroni au nord et l’Oyapok au sud, admirer les ibis rouges à Sinamari, les tortues du côté d’Awala.....

 

Enfin, si vous êtes sages,…. Et nous vivants…. !!! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires