Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le site "La Licorne", qui depuis Mi Mai 06 caracole sur les ondes marines, avec pour finalité une petite boucle ou circumnavigation.

Il s'agit de tenir au courant les amis, les proches, et les mordus de voyage, de pouvoir situer le bateau, et retrouver quelques ambiances via quelques sgribouilles sur les endroits visités.( pour être tenu au courant il suffit de s'inscrire à la News Letter).

Il est possible également de laisser un message, de donner des nouvelles de la "maison".

(N.B: Pour laisser un message cliquer sur "J'aime ce blog" puis "Contacter le blogueur" en haut de chaque article.)

(N.B.2: pour accélerer l'affichage des images, cliquer sur l'archive ou l'article voulu dans la colonne de gauche.)

Recherche

Archives

10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 15:20

TDM24 Juin 07 Grand Canarie.

Après la perle noire Lanzarote, l'Africaine Fuerteventura, c'est sur l'île continent, Gran Canaria que je vous emmène.

Ainsi dénommée du fait de la variété des paysages dévoilés. Troisième par la taille, et la hauteur, c'est la plus peuplée des 7 soeurs avec 700 mille canariens sur 1,5 Million.

C'est aussi l'île où les Guanches habitants préhispaniques ont, tels les gaulois le mieux résisté à l'envahisseur. Le musée Canario est de loin le lieu où cette civilisation est la mieux décrite.

Toute ronde la Gran Canaria est parcourrue d'un réseau routier trés corsé.



Las Palmas qui signifie palmiers tant ils seraient nombreux,  la capitale de l'île et des Canaries (en alternance avec Santa Cruz de Tenerife) est une grande ville de 350.000 habitants, bien bétonnée (je l'aurais plutôt nommée las Immoblas).

Sise au nord de l'île, avec un grand port commercial, une belle marina à côté d'une plage intra-port, oui, oui la plage est dans le port qui est énorme et étonnement propre dans ce coin.

 

Photo Zavez vu La Licorne là bas ? plein centre devant le gros blanc ...

Première remarque (première cagade), cette grande cité malgré sa taille, reste exotique, je n'en veux pour preuve que ses pigeons qui parcourent le ciel et les parcs... Ici ils sont verts !!!

On dirait des Melopsittacus Undulatus (non ?)

Las Palmas la plus culturelle des villes visitées présente quelques édifices à visiter, du côté sud, dans le vieux quartier San Francisco.

En jaune au 1er plan le marché couvert, en gris la Cathé, en fond la colline de San Francisco.

 

La cathédrale Santa Anna est de loin la plus renommée des Canaries, elle date du XVIe est recèle différentes sculptures de Lujan Perez, génial artiste local de renommée internationale, bien qu'un tantinet mystique et sûrement obsessionnel tant il a modelé de Saintes Mères des Douleurs (sans déc. j'en ai vu au moins une bonne quinzaine dans toute l'île !  toutes de lui) en général une Madone avec une énorme épée plantée dans le coeur, sympa...

 

Madone Aie AIe AIe

 

Bon très belles voûtes de l'édifice qui comme toutes les Maisons du Seigneur aux Canaries sont très fréquentées.

Belle nef, n'est-il pas ?

 



Siégeant sur la Place Santa Anna toute décorée de nombreux toutous symboles des îles.

Assis Couchè Au pied.

 

Non loin se trouve un des musées les plus intéressants des îles, la superbe Casa Colon, qui retrace les aventures, les découvertes du sieur de Colon, Cristobal de son prénom, parti à la conquête de l'Asie découvreur des Amériques.

Malheureusement les «  photos » in side étant prohibidos, va falloir vous bouger et aller le visiter touts seuls? ( j'ai trouvé un billet à moins de 300 euro Nice Las Palmas,..bon d'accord via Munich, Paris, Madrid, Toumak... Mais pas cher pour 3 jours de voyage).

 

 

Le marché Veguetta à deux pas de Sta Anna, couvert, permet d'acheter, avocats, patates douces, goyaves, mangues, kiwis, et bien sûr les fameuses bananes des îles.

Veguetta Market. ...  Les bananes ? en haut derrière les poivrons.


 

 

Autre point d'intérêt le Pueblo Canario, dans le parc Doramas, à l'image de l'architecture canarienne, où chaque jour des groupes folkloriques viennent jouer.

Pueblo Canario.

Roque Nublo Companie.

Le premier on dirait  Patrice sur la place d' Utelle, non ?

 

 

 

Sur le plan culturel et traditionnel, on rencontre souvent des habitants encore en costume, parfois lors d'occasions festives, mais parfois sans raison précise, comme dans les villages de montagne.

Petits canaris piaillant et virevoltant dans la ville.

 

Puisque nous sommes en chapitre historique, venons en aux Guanches, je vous en parle depuis notre arrivée dans les îles, et le musée Canario de Las Palmas, me donne l'occasion de vous en dire plus.

Il s'agit donc des premiers habitants des îles, des autochtones qui ont résisté aux conquistadors du XVe.

Première énigme : les recherches archéologiques n'ont retrouvé aucune embarcation ? donc à priori peu marins les Guanches... d'où deux questions « et c'est d'où qu'ils viennent les Guanches ? » l'Afrique est quand même au mieux, à 100 bornes, et à la nage ... et quel mode de communication entre les îles ? je ne vois qu'éventuellement les signaux visuels, fumée ou ..torches, laser ?

D'après les dernières news (que je tiens d'Indiana J.) venus d'Afrique du nord, il y a au moins 3000 ans, ils s'agiraient de berbères , car une certaine coïncidence a été retrouvé dans les idiomes des dialectes et langages, ainsi que dans les us et coutumes, agriculteurs cueilleurs éleveurs de chèvres, connus des romains, comme sujets du royaume de Juba juje (deux en arabe) roi des maures sous Pline il vecchio.

Mais des migrants européens seraient venus plus tard probablement de la péninsule ibérique, poussés par les Alizés.

Du point de vue vestimentaire, « Z'étaient très cuir » les Guanches, et savaient tanner les peaux. (sado maso les Guanches ? je pose la question).

Ne connaissaient ni le soc de charrue, ni le fer, habitaient surtout des grottes et habitations creusées dans la roche friable volcanique. Ces maisons troglodytes sont restées les résidences principales jusqu'à récemment.

Trogloglo Guanche.

 

Autre énigme : les Guanches tels les égyptiens momifiaient leurs morts. Bon avec des techniques beaucoup moins raffinées et élaborées mais qui ont quand même, permis de retrouver des corps datant du Xe de notre ère.


C'est une momie.. j'précise,... parce qu'à première vue...

Quelques gravures et peintures rupestres ont été mises à jour, ainsi que des sites de culte, où la femme avait une place certainement non négligeable comme en témoignent les Vénus retrouvées.

Vénus Guanche.

 Dans une autre salle on retrouve Juan, Alberto, Miguel, Josefina,Paquita, Dolores, Pascual, Cristobal, Helmut, Roberto, Cristiano, .... (chercher l'erreur) peu locaces mais bien rangés.

Helmut était en fait en vacances....

 

 

 

 

Je vous emmène à Cuatro Puertas au sud de Las Palmas afin de travaux pratiques après la théorie bûchée au musée.

Ici le Guanche véritable homme des cavernes,


Il y vénérait sur l'Almogaren.... lieu de culte ? ......la femme ?

Femme Guanche vénérée sur l'Almogaren.




Le baranco de Guayadeque, véritable vallée montagnarde, au nord d'Ingenio, est truffée d'habitations troglodytes encore occupées, avec en prime une petite chapelle taillée dans la roche.

Le baranco de Gayadeque.

 

 Maison troglodyte.

Chapelle troglodyte.

Chapel in the rocks.




Circulaire avec son sommet quasi central le Pico de Las Nieves culminant à 1950 m, qui permet de découvrir par beau temps Ténérife dans son NW qui bien qu'à plus de 80 Kms est bien visible avec le Tiede qui avec plus de 3700m, sort facilement la tête des nuages.

 

Tenerife vue de Las Nieves.




Gran Canaria se différencie des 2 îles précédentes par ses villages très colorés. Très « flashies » les couleurs, ce qui agrémente les paysages.

Aguymes.

Bandama.

 

Village du centre.


San Francisco.

 

ainsi que les rues et ruelles.

Santa Maria de Guia.

 

 

 

 

Le Jardin Botanico de Tafira, s'il n'a la richesse de celui de Funchal, est beaucoup plus joli car sis le long d'une falaise, et surtout beaucoup mieux explicite et annoté, avec une prédominance pour les espèces canariennes.

Vue sur le jardin botanique de Tafira.

Jardin botanico.

Les dragoniers sont lá.


Euphorbe Canarienne.

C'est ici que nous faisons la rencontre d'une des stars canariennes, je vous présente Roberto le lézard géant puisque pouvant atteindre  80 cm.

Ola Roberto Como esta uste ?

 



Site éminemment touristique, Maspalomas avec ses plages renommées bordées de dunes heureusement laissées vierges. Ici les structures hôtelières sont garnies de 4, voire 5 étoiles, avec parfois des architectures surprenantes comme ici....

Incroyable hôtel basilique.

Bon, place au sable blond qui s'étend sur 10 bornes et 250 hectares, qui ondule en vagues atteignant jusqu'à 10 mètres de haut.


Petit pano pour commencer.

Grand Pano pour voir la bordure bétonnée.


 


Plus loin dans le sud, le charmant petit port de Mogan, très joliment fleuri.

Puerto Mogan.

C'est beau le bougain hein ?


 

C'est à côté, à Puerto Rico que nous rejoignons Triton et son capitaine Dominique, le charmant helvète rencontré en Andalousie, avec Ingrid sa cops.

 

Nos potes helvètes.



Continuons le tour de l'île, avec quelques clichés des paysages canariens avec le fameux Roque Nublo, qui montrent la variété de la Grande Canarie.


Gran Canaria la montagne.

El roque nublo. de loin...

El roque nublo de moins loin.....

Palmiers phenix canariensis et euphorbe canariennes en live.


Le beau cratère de Bandama.



Finissons avec un petit tour en Arucas cité du nord où se distille un rhum qui n'a pqs les arômes de celui de Madère, mais enfin qui se laisse boire tranquillou vers les 19 heures dans le cockpit caressé par le doux soleil canarien. 8c'est juste histoire de vous taquiner un peu....)



 






 

 

Je finis avec une page écolo, un feu d'artifice de bougainvilliers et une petite fauvette.


 


Voili, un petit séjour en France s'impose après ses 4 mois de vadrouille sur l'onde océane, afin de remplir la caisse de bord.

Je vous retrouve pour vous conter Tenerife, probablement en septembre, si Neptune, Nérée et Zeus sont Ok.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires