Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le site "La Licorne", qui depuis Mi Mai 06 caracole sur les ondes marines, avec pour finalité une petite boucle ou circumnavigation.

Il s'agit de tenir au courant les amis, les proches, et les mordus de voyage, de pouvoir situer le bateau, et retrouver quelques ambiances via quelques sgribouilles sur les endroits visités.( pour être tenu au courant il suffit de s'inscrire à la News Letter).

Il est possible également de laisser un message, de donner des nouvelles de la "maison".

(N.B: Pour laisser un message cliquer sur "J'aime ce blog" puis "Contacter le blogueur" en haut de chaque article.)

(N.B.2: pour accélerer l'affichage des images, cliquer sur l'archive ou l'article voulu dans la colonne de gauche.)

Recherche

Archives

9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 18:40

TDM 31 Ilha de Santo Antao enfin une île en accord avec le Vert du Cap.

 

 

Je vous avais donc promis, une île enfin verte bien verte, avec des arbres, des feuilles, des plantes et tout et tout avec de la chloro plein les mirettes ?  bon !suivez moi, nous allons traverser les 7 miles du canal séparant Mindelo de Porto Novo, la capitale de l’île de Saint Antoine.


Pour ce nous allons embarquer sur le Ribeira de Paul (prononcez de Paoul), un vieux « rouillon », une vieille baille (bateau) qui traverse le canal depuis de nombreuses années, certains dirons de trop nombreuses années, et ils ont tort car tant qu’il n’est pas de profundis, il a le bon goût de flotter.

 

La vielle baille Le Ribeira de Paul

 

Pourquoi laissons nous La Licorne dans la belle baie de Mindelo, et bien parce qu’il n’y a pas de mouillage vraiment  à Santo Antao, pas suffisamment sûr pour laisser le bateau une journée entière, voire 2. Donc n’ayant qu’une seule Licorne en stock, j’y tiens et préfère la préserver à Sao Vicente.

 

Donc en route , ou plutôt en mer avec le Ribeira,  spartiate mais local et sympa.


 

          Cool la coiffe.


Santo Antao est la dernière des îles au vent, la plus occidentale de l’archipel, c’est la deuxième par sa taille (780 Km2), et sa hauteur (1979 m), habitée par 50.000 Capverdiens. L’Afrique semble loin, certains paysages font plutôt penser aux Antilles, et même aux Andes, car Santo Antao est très montagneuse et accidentée,c’est l’île des treckeurs, surtout dans sa partie nord. Les balades sont superbes.

 

Bon sachez que c’est la plus agricole, la plus cultivée, la plus irriguée des 10 cap verdiennes.

 

Tiens avant de vous emmener en balade, je ne vous présente le patron: St Antoine.


 

Bon, d’accord quand je parle d’une île verte, faut pas imaginer une petite Irlande, ni même une anglo-normande, ou une antillaise, la majeure partie est à l’unisson des petites sœurs ..


ici au dessus  la côte est avec PortoNovo , comme cette côte SW (sud ouest) en dessous, où je vous emmène non loin de Ponto do Sol,

       ( Quoi ? en bas ? c'est une porcherie, j'te jure.)


Ponto do Sol où siège de l’aéroport.


T’as vu ? la longueur de  la piste ?  il parait que dans les avions ils te filent non pas le classique gilet, mais la combi entière avec masque tuba, palmes et bloc avec détendeur….. mais je n’en suis pas vraiment sûr…. Je n’y crois pas…. il manque le stab ..... et la ceinture ?

 

Oui, donc je vous ménage, je ne vais pas vous balancer comme ça directos, un paysage floral, végétal, arboricole, voire amazonien, le choc risque d’être fatal, après plusieurs semaines de rocailles, caillasses,  salines, dunes, sable, erg, et autre reg, on va y aller molo.

 

Donc en partant du Ponta do Sol par le petit chemin à droite, mais si… bon.. remonte sur la photo… tu vas grimper pendant une petite heure pour atteindre Fontainhas.


 

Look !

 


L’est pas beau l’équilibriste ? hein ? ça fait côte amalfitaine, ou cinque terre. non ?

 

        Fontainhas


 

Et les restanques, quel boulot ….. et au fond du rio tout en bas, cannes à sucre, papayes, mangues, bananes….. t’imagines quand après une longue journée de cerclage, désherbage, , irrigation, t’oublies la bêche là,…en bas, et que t’es pas sûr que Raoul soit rentré avant toi, le maraud !!!

 


 

Allez , je vous montre la route principale de l’île, qui mène de Porto Novo à Ribeira Grande, d’abord parce qu’elle est superbe, appelée la Corda, route de crête, surplombant des apics vertigineux, route funambule longue de 50 km, qui relie les cotes SE et N


 

Mais aussi parce que décrite comme une véritable œuvre d’art, que je qualifierais plus volontiers, de pharaonique, tant le travail me semble énorme, toute pavée comme le veut la tradition, à la main. Les cantonniers du coin savaient, et  savent toujours manier le niveau, le cordeau, et la massette.

 

          " plus que 200000000000012...."

 

 

 

 


 

Ribeira Grande 2e ville du pays au bout de la Corda, n’est guère verdoyante, les footeux en herbe bien sûr….en savent quelque chose..



, mais les enfants ont plus de chance avec leur école.

 

         Ribeira Grande school

 

 


Allez zou, c’est parti  pour une grande balade de plaisirs, plaisirs des yeux, des sens, …

 

Tout part d’un superbe cratère volcanique, Cova…

 

Qui sied à 1000 m  sur la fameuse Corda. Déjà quelques plantations de cannes à sucre, de maïs, cerné par des cyprès et pins canariens.


« moi, je ne suis venu que pour la carte postale »

 

 

et puis aprés une grimpette sur le bord nord du cratère,……..

 


 

 

alors qu’au loin une île entre le ciel et les nuages, surveille l’horizon, le chemin reptilien qui mène à la plage, plonge directo dans le coton-cumulus.

 


 

Alors nous pénétrons dans un monde onirique, où tout peut arriver … si, si, ….. tiens d’ici à ce qu’un gorille déboule par la gauche y a pas loin….

 

        " suffit d'attendre..... quelques.... temps......................patience.............................."

 


Et sous la mer, le paysage est transformé, shangrilesque, si si, y a du vert partout…..


 

Vous êtes dans la Ribeira da Paul, une vallée agricole, le verger du Cap Vert, maïs, haricots verts, mangues, papayes, bananes, patates,arbres à pain, tout pousse, et surtout la canne à sucre, la Ribeira écoule plus de 300.000 litres de rhum par an….. !

         La Ribeira de Paul


 

         Arbre a Pain


         et leurs fruits.

 

Les rhumeries sont les grandes propriétés du coin, elles sont pourvoyeuses de la principale richesse de Santo Antao.

 

          Rhumerie

           et leurs fruits


Nous dormons ici dans cette vallée à Cha de Manuel de Santos, petit village tout au bout du chemin carrossable qui remonte de la mer, dans cet endroit unique……. Oui surtout au Cap Vert…..

        Village (Cha) de Manuel de Santos

 

 

 

Vie agricole par excellence dans une vallée de calme

         " sacrée tignasse....!!!"


Allez on finit par un arbre qui fait rêver ; lors de la floraison, il explose et flamboie ses fleurs en grande ombrelle vermillon.


 

 

A bientôt « si j’ai pas coulé…. »

 

 

 

PS j’allais encore oublier la carte de l’île. Oui à ce propos Santo Antao est encore à découvrir, toute sa partie Sud est isolée, une seule artère nourricière, longe la côte SE. C’est promis je vous y emmènerais lors de la prochaine boucle…..  « si j’ai pas coulé ».


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

François S 01/08/2009 18:38

Ave Manu et ...Super je lis avec delectations commentaires et mots du "pitaine"Je suis avec bonheur et suspens l'évolution de votre voyageles éculubrations de "PITAINE MANU"En tous cas tu dois faire des envieux Y a pas a dire cela me démange depuis pas mal d'année pour franchir le pas d'un départ en largant les amares....A quand la traversée...Bises, bonne chance, et Bon Ventà+François 

Juliette 10/07/2009 10:54

Sans doute un des plus beaux trek depuis le début de l'aventure; j'ai trouvé la cascade de blancs battus en neige impressionnante ! On en a plein les yeux ...pour passer une bonne journée; muito lindo; obrigada e até logo.Juliette